Les êtres monstrueux
Les manuels d'accouchement sont parfois accompagnés de la description des cas d'enfantement les plus étranges, constatés ou fantasmés. Cette nomenclature d'êtres "monstrueux" n'est pas sans rappeler les usages des cabinets de curiosité.
Gravure extraite de Jean SCULPTET, L'arcenal de chirurgie, Lyon: Léonard de La Roche, 1752.
Jean SCULPTET. L'arcenal de chirurgie. Lyon: Léonard de La Roche, 1752. In-4°. Cote 80 410.
Gravue extraite de Frederik RUYSCH, Thesaurus anatomicum octovo, Amsterdam : Jansson-Waesberg, 1727.
Dans le Thesaurus anatomicum, se trouvent de nombreuses représentations de spécimens anatomiques conservés dans du formol. Frederik Ruysch a en effet amélioré les techniques de préservation des spécimens anatomiques. Certains sont parvenues jusqu’à nous et sont exposées dans un musée à Saint-Pétersbourg.
Frederik RUYSCH. Thesaurus anatomicum octovo. Amsterdam : Jansson-Waesberg, 1727. Cote 11739

Le chapitre IV du 25ème livre des Oeuvres d'Ambroise Paré est dédié aux monstres. Il dresse une liste d'êtres humains « monstrueux », pour la plupart des enfants siamois des 15ème et 16ème siècles.
Ci-contre : "Figure de deux filles gemelles, ioinctes et unies par les parties posterieures ; Figures d'un homme, du ventre duquel sortoit un autre homme".
Gravure extraite de Ambroise PARÉ, Les oeuvres d'Ambroise Paré. Dixiesme édition [...], Lyon: Veuve de Claude Rigaud et Pierre Rigaud fils, 1641.
Ambroise PARÉ. Les oeuvres d'Ambroise Paré. Dixiesme édition [...]. Lyon: Veuve de Claude Rigaud et Pierre Rigaud fils, 1641.
Français