Rendre les corps vivants
gravure extraite de André VÉSALE : De Humani Corporis Fabrica, Bâle, Jean Oporin, 1555.  
L’acte de dissection portant atteinte à l’intégrité du corps, des représentations anatomiques stylisées sont alors crées afin de rendre le corps « vivant ». Ces corps inertes prennent des poses
 
dignes de modèles vivants ou encore de sculptures antiques. Ces illustrations renvoient parfois à « la nature », notamment pour la représentation des poumons, nerfs ou veines prenant les formes d’arbres ou de fougères comme dans le Cerebri anatome de Thomas Willis.
gravure extraite de Thomas WILLIS. Cerebri anatome cui accessit nervorum descriptio et usus studio [...] Amsterdam: Gerbrandt Schagen, 1666.
 
André VÉSALE : De Humani Corporis Fabrica, Bâle, Jean Oporin, 1555. Cote 177 
gravure extraite de Thomas WILLIS. Cerebri anatome cui accessit nervorum descriptio et usus studio [...] Amsterdam: Gerbrandt Schagen, 1666.
Thomas WILLIS. Cerebri anatome cui accessit nervorum descriptio et usus studio [...] Amsterdam: Gerbrandt Schagen, 1666. 1 vol. in-8. Cote 80 873
Français