Vésale, De humani corporis fabrica
Outre le frontispice, le portrait de Vésale et les autres planches anatomiques gravés sur bois, l’ouvrage comporte également de nombreuses lettrines ornementées et historiées.

Elles sont placées en tête des livres ou des chapitres et représentent des tableaux miniatures de la vie des chirurgiens anatomistes du 16ème siècle.

18 lettrines plus petites (4,3 cm de côté) sont également historiées de scènes réelles ou imagées d'anatomie.
  Grande lettrine extraite d'André VÉSALE , De Humani Corporis Fabrica libri septem, Bâle, Jean Oporin, 1555.
Petite lettrine extraite d'André VÉSALE , De Humani Corporis Fabrica libri septem, Bâle, Jean Oporin, 1555.  
Petite lettrine représentant le supplice de Marsyas, satyre qui défia Apollon de jouer mieux que lui de la double-flûte et qui reçut comme punition d’être écorché vif.
 
Lettrine Q de 7,4 cm de côté représentant la vivisection d’un cochon.
Français